Emmanuel CARRÈRE - Le Royaume (2014)

Christ_of_Saint_John_of_the_Cross par Savador Dali - Kelvinrove Art Gallery and Museum, Glasgow

Les adeptes d'une petite secte juive prétendaient que sous l'empereur Tibère, en Judée, un homme était né d'une vierge, qu'il était fils unique de Dieu et qu'il reviendrait sur terre à la fin des temps pour juger les vivants et les morts. Ils affirmaient que cet homme était ressuscité trois jours après avoir été crucifié.

Comment une petite secte juive a-t-elle pu devenir une religion qui a miné l'Empire romain en trois siècles ?

Comment cette étrange croyance a-t-elle pu engendrer le christianisme, se répandre dans le monde, se perpétuer deux millénaires et concerner encore aujourd'hui le quart de l'humanité?  

Que les premières communautés chrétiennes, issues d'une civilisation où les récits mythologiques tenaient une place prééminente, aient cru que Jésus -Christ, fils unique de Dieu, soit ressuscité d'entre les morts et qu'il reviendra à la fin des temps dans la gloire pour juger les vivants et les morts peut s'expliquer, mais Emmanuel CARRÈRE s'interroge : qu'en est-il deux mille ans plus tard pour un chrétien qui récite le Credo ?

La Nativité - Fresque de MASACCIO (1401-1428) Chapelle Brancaci Florence

         Raconter, en suivant les destins de l'apôtre Paul et de l'évangéliste Luc, la naissance de la chrétienté à travers l'histoire de ses premières communautés au lendemain de la mort de Jésus; tenter de comprendre comment l'homme percevait il y a deux mille ans le message chrétien ; s'enquérir des contextes politique, culturel et social qui ont pu favoriser son extraordinaire retentissement, tel est l'objet du livre d'Emmanuel CARRÈRE. Aujourd'hui agnostique, Emmanuel CARRÈRE a traversé autrefois, durant trois ans, ce qu'il appelle sa "période chrétienne". La relecture du contenu de la vingtaine de cahiers de notes et de commentaires des versets de l'Évangile selon saint Jean rédigés au cours de cette crise mystique lui a  remémoré le point de vue du chrétien qu'il fut et apporté les éléments de réponse à sa dernière interrogation.

 

La Nativité - Fresque de MASACCIO (1401-1428) Chapelle Brancaci Florence - Photo NMS

Pour réaliser son projet ambitieux, Emmanuel CARRÈRE s'est appuyé sur une importante documentation, a consulté des écrits d'exégètes et confronté leurs interprétations souvent contradictoires. Le Royaume est un livre de six cent trente pages inclassable en raison de l'abondance et de la diversité des sujets abordés, de la quantité de personnages évoqués ou mis en scène et de l'omniprésence l'auteur tout au long de son récit. Le propos d'Emmanuel CARRÈRE est découpé en quatre parties : une crise, Paul, l'enquête, Luc, précédées d'un prologue et suivies d'un épilogue. 

La conversion de Saint Paul sur le chemin de Damas par Le Caravage(1604) - Chapelle Cerasi de l'église Santa Maria del Popolo deRome

Dans ce livre, le lecteur trouve à la fois : une reconstitution imagée du monde méditerranéen de l'époque ; une narration du destin tragique de ses acteurs au centre d'une foule de figurants ; un exposé des enjeux politiques et religieux sous-jacents à la pax romana ; une analyse méticuleuse de la tradition écrite ; un exposé comparé de points de vue d'auteurs comme Ernest RONAN(1), Philip K DICK (2), les écrivaines Marguerite YOURCENAR (3) et Béatrix BECK (4) ; des hypothèses et des déductions personnelles du narrateur, des analogies récurrentes hasardeuses concernant les querelles de chefs et de chapelles des début de l'église chrétienne aux  divergences idéologiques au sein du gouvernement de l'Union Soviétique et leurs conséquences après la mort de Lénine en 1924 ; des rapprochements subjectifs de l'auteur avec la pratique de méditation bouddhiste ; des inventions pour combler les vides; un déballage autobiographique de ses tourments spirituels à l'époque de sa "période chrétienne", ainsi qu'une mise en scène hors sujet d'aspects de sa vie personnelle dont on se passerait volontiers.

 Le procès de l'apôtre Paul par Nikolai Bodarevsky, 1875

 

Heureusement, avant d'émettre une hypothèse, une interprétation ou une invention personnelle, Emmanuel CARRÈRE prend soin d'en prévenir le lecteur.

Il ressort de cette étude que Pierre, Marc et Matthieu étaient attachés à un christianisme essentiellement  juif, que le christianisme s'est répandu grâce à des hommes comme Paul et Luc, capables de s'exprimer en grec, que le message chrétien a d'abord séduit le monde juif hellénisé, puis qu'en s'ouvrant aux gentils, il s'est propagé dans le peuple, chez les esclaves libérés et les pauvres, avant de toucher les classes dominantes et qu'ensuite, il s'est universalisé.

Icône de Saint Luc évangéliste 17ème siècle - auteur inconnu - Ikonen-Museum Recklinghausen Allemagne

NOTES

1 - Joseph Ernest Renan (1823~1892 écrivain, philologue, philosophe, historien et académicien français (1823~1892)

http://www.academie-francaise.fr/les-immortels/ernest-renan

2 -Philip Kindred Dick (1928~1982) écrivain américain de romans, de nouvelles et d'essais de science-fiction (1928~1982)

3 -Béatrix Beck (1914~2008), écrivaine française d'origine belge. Elle fut la dernière secrétaire d'André Gide (1950-1951), auteur de romans souvent autobiographiques où l'amour, la religion et l'écriture sont les issues recherchées pour transcender l'existence. Elle a reçu le prix Goncourt 1952 pour son livre Léon Morin, prêtre (porté à l'écran par Jean-Pierre Melville en 1961). réf. Petit Robert des noms propres

4 -Marguerite Yourcenar, née Marguerite Antoinette Jeanne Marie Ghislaine Cleenewerck de Crayencour ( 1903~1987) écrivaine française d'origine française naturalisée américaine en 1947. Elle a écrit des romans, des nouvelles « humanistes », ainsi que de récits autobiographiques. Elle fut aussi poète, traductrice, essayiste et critique littéraire. Elle fut la première femme élue à l'Académie française en 1980.

 http://www.academie-francaise.fr/les-immortels/marguerite-yourcenar

ICÔNOGRAPHIE

 1- Christ de Saint Jean de la Croix par Salvador DALI (1951) Kelvinrove Art Gallery and Museum, Glasgow

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/8/8c/Christ_of_Saint_John_of_the_Cross.jpg

 

2 -La Nativité - Fresque de MASACCIO (1401-1428) Chapelle Brancaci Florence (photo NMS)

 

3 -Tympan de la cathédrale d'Autun (Côte d'Or) représentant le jugement dernier (photo NMS)

 

4 -La Conversion de saint Paul sur la route de Damas (1604) par Le Caravage

Chapelle Cerasi de l'église Santa Maria del Popolo deRome.

http://en.wikipedia.org/wiki/Cerasi_Chapel

5 -Le procès de l'apôtre Paul par Nikolai Bodarevsky, 1875. Agrippa et Bérénice sont assis face à Paul.

Musée d'art régional, Uzhgorod, Ukraine

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Nikolai_Bodarevsky_001.jpg

6 -Icône d'un peintre inconnu représentant Saint Luc évangéliste (seconde moitié du 17ème siècle

Ikonen-Museum Recklinghausen - Recklinghausen (Allemagne)

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:17th-century_unknown_painters_-_St_Luke_the_Apostle_and_Evangelist_-_WGA23506.jpg?uselang=fr